Notre-Dame du Laus Toussaint 2019

lundi 7 octobre 2019


Pèlerinages à Notre-Dame du Laus
Toussaint 2019



« Le sanctuaire Notre-Dame du Laus est splendide en toute saison. Mais les couleurs d’automne offrent des paysages d’une beauté incomparable ! Venez donc en profiter pour vivre un séjour au Laus durant les vacances de la Toussaint. Des vacances « autrement » : reposantes, mais aussi spirituellement nourrissantes, avec la participation libre aux conférences du matin proposées chaque jour, aux ballades et pèlerinages dans l’après-midi, aux propositions en soirée. »

Programme

Propositions sur toute la période des vacances de la Toussaint.

  • Samedi 19 octobre
    9h30 : 1re conférence du père Pierre Descouvemont
    16h : 2e conférence du père Pierre Descouvemont
    20h30 : vigiles du dimanche à la basilique
  • Dimanche 20 octobre
    10h30 : messe solennelle à la basilique, présidée par le recteur et prêchée par le père Pierre Descouvemont
    14h30 : conférence par le père Pierre Descouvemont.
    20h15 : l’histoire d’un saint
  • Lundi 21 octobre
    9h30 : enseignement sur Benoîte Rencurel
    14h : pèlerinage à la chambre de Benoîte et au Précieux-Sang
    20h15 : enseignement sur la prière des psaumes (liturgie des heures)
  • Mardi 22 octobre
    9h30 : enseignement sur la spiritualité du Laus
    14h : Pèlerinage à Pindreau
    20h15 : Présentation du message du Laus
  • Mercredi 23 octobre
    9h30 : enseignement sur la sainteté
    14h : Pèlerinage au col de l’ange
    20h15 : soirée découverte Montagne
  • Jeudi 24 octobre
    9h30 : enseignement sur le pardon ou sur l’Eucharistie
    14h : Pèlerinage sur la route du temps
    20h15 : Heure Sainte – Adoration du Saint-Sacrement méditée
  • Vendredi 25 octobre
    9h : enseignement sur la croix
    15h : chapelet de la miséricorde
    20h15 : enseignement sur une figure de sainteté ou sur les grâces du Laus.
  • Samedi 26 octobre
    9h : pèlerinage au Vallon des fours.
    16h : enseignement sur la Vierge Marie
    20h30 : vigiles
  • Dimanche 27 octobre (passage à l’heure d’hiver)
    7h : messe à la basilique
    10h30 : messe solennelle à la basilique. 350 ans de la construction de l’église Notre-Dame du Laus (1669)
    Présentation du sanctuaire
    14h30 : conférence sur le Laus à travers l’histoire et les projets de futurs aménagements
    20h15 : histoire d’un saint
  • Lundi 28 octobre
    9h30 : enseignement sur Benoîte Rencurel
    14h : pèlerinage à la chambre de Benoîte et au Précieux-Sang
    20h15 : enseignement sur la prière des psaumes (liturgie des heures)
  • Mardi 29 octobre
    9h30 : enseignement sur la sainteté (1/3)
    14h : Pèlerinage sur le temps
    20h15 : Présentation du message du Laus
  • Mercredi 30 octobre
    9h30 : enseignement sur la sainteté (2/3)
    14h : Pèlerinage au col de l’ange
    20h15 : soirée découverte Montagne
  • Jeudi 31 octobre
    9h30 : enseignement sur la sainteté (3/3)
    14h : pèlerinage au Vallon des fours
    20h15 : Heure Sainte – Adoration du Saint-Sacrement avec les saints
    Nuit d’adoration de 21h30 à 7h20
  • Vendredi 1er novembre 2019 : solennité de tous les saints
    7h : messe. 10h30 : messe solennelle de la Toussaint
    14h30 : enseignement sur la Toussaint
    16h30 : vêpres solennelles
    17h : prière au cimetière du Laus, en communion avec tous nos défunts.
    20h15 : soirée sur les saints
  • Samedi 2 novembre – Commémoraison de tous les fidèles défunts
    9h : chapelet pour les âmes du purgatoire
    11h15 : messe pour tous les fidèles défunts
    16h : enseignement sur les fins dernières
    20h30 : Vigiles
  • Dimanche 3 novembre
    10h30 : messe solennelle à la basilique
    14h30 : enseignement et activités enfants.
Benoîte Rencurel, messagère de la réconciliation (1647-1718)

« Benoite, une jeune fille comme les autres

Benoite Rencurel
Benoite et le chapelet

1647 : Benoîte Rencurel voit le jour à Saint-Etienne d’Avançon au sein d’une modeste famille. Contemporaine du roi Louis XIV, elle va vivre une époque troublée par les tensions politiques, sociales et religieuses.

Après la mort de son père en 1654, elle se voit contrainte de travailler comme bergère. Avant de commencer à parcourir les montagnes avec ses troupeaux, elle demande à sa mère un chapelet. Ne sachant ni lire ni écrire, elle prie à longueur de journées et devient ainsi une vraie contemplative.

Simple et pleine de vie, elle est proche des gens de son village et n’hésite pas à donner sa nourriture aux enfants plus pauvres qu’elle.

1664 : début d’une longue relation

Vallon des fours
Le vallon des fours aujourd’hui

Mai 1664 : après avoir entendu une homélie de son curé, Benoîte ressent le profond désir de rencontrer la Mère de miséricorde. Peu après, saint Maurice lui apparaît et lui annonce que son vœu sera exaucé.

À partir du lendemain, une « belle dame » lui apparaît quotidiennement pendant quatre mois au Vallon des fours, à proximité de Saint-Etienne. Pour la préparer à sa future mission, elle lui apporte une éducation intensive qui transforme son comportement et sa vie spirituelle.

Le 29 août, la belle dame révèle son identité : « Je suis Dame Marie, la Mère de mon très cher Fils. »

Fin septembre, après un mois d’absence, Marie se manifeste à nouveau, mais de l’autre côté de la vallée, à Pindreau : « Allez au Laus, vous y trouverez une chapelle d’où s’exhaleront de bonnes odeurs, et là très souvent vous me parlerez ».

Pindreau
Pindreau

Un vallon choisi comme refuge pour tous

Bon-Rencontre aujourd’hui
Bon-Rencontre aujourd’hui

Le lendemain, Benoîte se rend au hameau du Laus tout proche et trouve la chapelle de Bon-Rencontre grâce aux parfums. À l’intérieur, debout sur l’autel, Marie lui dévoile son projet : « J’ai demandé ce lieu à mon Fils pour la conversion des pécheurs et Il me l’a accordé ».

Elle confie à Benoîte la mission de faire construire une église et une maison pour les prêtres afin qu’ils reçoivent et confessent les pèlerins.

Recouvrant la chapelle de Bon-Rencontre, l’église est édifiée entre 1666 et 1669. Le jour de sa bénédiction, Benoîte devient membre du tiers-ordre de saint Dominique, d’où le titre de « sœur Benoîte » qui lui sera donné.

Benoite pendant la construction de l’église
Benoite pendant la construction de l’église

Benoîte, témoin de la miséricorde pendant 54 ans d’apparitions

L’apostolat de Benoîte auprès des pèlerins
L’apostolat de Benoîte auprès des pèlerins

Dès le printemps 1665, les pèlerins affluent au Laus. Ils seront environ 130 000 en 18 mois.

Benoîte remplit auprès d’eux son ministère d’accueil, de prière et de pénitence. Ayant reçu le don de pouvoir lire dans les consciences, elle éclaire leur démarche de conversion et les envoie vers les prêtres émerveillés par la qualité des confessions.

Les guérisons et les conversions sont très nombreuses. Entièrement vouée à sa mission, Benoîte vient résider à plein temps au Laus en 1672.

Pendant 54 ans, Marie continue de lui apparaître pour la soutenir dans son apostolat et poursuivre son éducation.

La chambre de Benoite, à l’entrée du hameau
La chambre de Benoite, à l’entrée du hameau

Benoîte, mystique de la compassion

En plus des apparitions mariales, Benoîte voit également des anges, plusieurs saints, et connaît des expériences mystiques comme la vision du Paradis.

Entre 1669 et 1684, elle est gratifiée 5 fois de la vision du Christ crucifié sur la croix d’Avançon. Ainsi unie à lui, elle vit une « crucifixion mystique » chaque vendredi pendant plusieurs années.

Elle traverse d’autres épreuves comme des attaques spirituelles et physiques du démon ou une mise à l’écart par des prêtres de tendance janséniste pendant 20 ans.

Épuisée par ces luttes et son dévouement, elle décède « joyeusement » le 28 décembre 1718, entourée des prêtres du sanctuaire. »

Ouvrage à consulter

Guy Barrey, Publie ma gloire, paroles de la Vierge Marie, Ed. Via romana, 2019

Site à consulter

sanctuaire Notre-Dame du Laus


Agenda

<<

2022

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234