Notre-Dame-de-Délivrance à Quintin

vendredi 12 mai 2023

Grand Pardon de Notre-Dame-de-Délivrance
à Quintin
Les 13 et 14 mai 2023

« Le grand Pardon de Notre-Dame-de-Délivrance samedi 13 et dimanche 14 mai
Chaque année, le Pardon de Notre-Dame-de-Délivrance est célébré le deuxième week-end de mai et ce depuis quatre siècles. Notre-Dame-de-Délivrance et la ceinture de la Sainte-Vierge sont une vieille histoire, liée à jamais à Quintin (Côtes-d’Armor).

À Quintin (Côtes-d’Armor), l’histoire nous rapporte l’origine lointaine de la ceinture de la Sainte-Vierge Marie, rapportée de Terre sainte vers 1252. Elle a été conservée précieusement en la collégiale de la Basilique. Il était de coutume d’apporter auprès des femmes, en attente d’enfanter, la précieuse relique qui portait chance, notamment pour les grossesses difficiles. Francine d’Ambroise, Duchesse de Bretagne, a sollicité et obtenu, en 1451, une portion de la sainte relique. Des familles indélicates ont, parfois, prélevé un fil de la ceinture, intriguant et inquiétant l’évêque de Saint-Brieuc, qui a alerté le roi Louis XIII. Ce dernier a donc mis fin aux pérégrinations de la relique par l’ordonnance du 12 avril 1641.

« C’est alors que germa l’idée de proposer aux familles des rubans bénits ayant été en contact avec la relique. Et voilà comment est née cette pieuse pratique qui consiste pour les jeunes mamans de demander au curé l’envoi d’un ruban béni qu’elles portent, à leur convenance, pendant la grossesse », explique Claude Morin, de la communauté pastorale.

  • Des rubans bénits chaque mois

Depuis quatre siècles, des rubans bénits sont toujours demandés. « La comparaison de deux registres de 2018 et 2020, volontairement choisis hors Covid, permet d’une part de constater que l’audience de Notre-Dame-de-Délivrance est, non seulement hexagonale, mais aussi européenne. » Des demandes proviennent effectivement d’Allemagne, du Luxembourg, de Belgique, de Pologne et même de Russie. « La lettre venait d’une petite ville à une centaine de kilomètres à l’est de Moscou. Malgré le rideau de fer alors en vigueur, elle a été honorée. »

Actuellement, douze rubans bénits sont demandés chaque mois. Le Pardon qui se prépare, sera présidé par le père Jean-Christophe Meyer. En amont, des élèves du lycée Jean-XXIII avec Lucie Morin, de la communauté pastorale, vont fleurir la Basilique. »

Site à consulter

Ouest France


Agenda

<<

2024

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930